Association Frenchymymy - Information et Prévention à la Sexualité
Les Pilules


 




 


La contraceptive



Qu'est-ce que la pilule ? 

Il s'agit d'un produit empêchant toute grossesse non désirée, même en cas de rapports sexuels :
c'est un contraceptif. 
Son action est réversible à l'arrêt de la prise.
Son utilisation est facile, efficace et sans danger pour la femme si les contre-indications sont respectées. 


A quoi ressemble la pilule ? 

Ce sont des boîtes de 21 ou 22 comprimés (plaquette).
On utilise une plaquette par cycle (et donc par mois). 
 

Pourquoi existe-t-il autant de pilule ? 

Il existe différents dosages et différents mélanges d'hormones. De plus, le progestatif utilisé est plus ou moins "moderne".Une grande variété de pilules permet d'adapter la prescription à chaque femme. 
 

La pilule est-elle dangereuse ? 

En ce qui concerne les pilules de 3e génération, si vous avez des doutes, consultez votre médecin traitant.
Les autres pilules n'ont jamais étés incriminer dans des problèmes de santé voire des décès, cependant en cas de doute consulter votre médecin.
Rappelons également que l'abus d'alcool, de tabac et surtout de drogue peut avoir des effets négatives lors de prise de la pilule.
Des millions de femmes utilisent la pilule dans le monde et c'est le premier mode de contraception en France.
 

La pilule est-elle réellement efficace ? 

Aucun moyen de contraception n'est sûr à 100 % mais la pilule est le moyen le plus fiable si elle est prise correctement.
La quasi totalité des échecs sont dus à une mauvaise utilisation. 
 

L'action de la pilule est-elle parfaitement réversible ?
 
On prend la pilule quand on a besoin d'une contraception de longue durée (au moins quelques mois).
L'effet est réversible. Il suffit d'arrêter la prise de comprimé pour retrouver sa fertilité antérieure.
90 % des femmes qui arrêtent la pilule pour avoir un enfant sont enceintes dans l'année. 
 

La pilule : comment ça marche ? 

La pilule agit sur les 3 "verrous" de la contraception.
- Elle bloque l'ovulation : les ovaires sont "mis au repos" et il n'y a pas d'ovulation.
- Elle empêche la nidation : l'endomètre est plus mince et est impropre à recevoir un éventuel embryon. 
- Elle rend la glaire cervicale hostile aux spermatozoïdes : la glaire du col de l'utérus est épaisse et empêche les spermatozoïdes de passer. 
 

Comment prend-on la pilule la première fois ? 

Vous devez prendre le premier comprimé le premier jour de vos règles puis un comprimé par jour jusqu'à la fin de la plaquette (21 jours).
Si vous commencez le comprimé le matin, vous devez continuer le matin (idem si vous préférez le soir) à peu près à la même heure de la journée.
L'important est de prendre la pilule à un moment ou vous y pensez. La pilule est efficace dès le premier jour si vous la prenez correctement.
Une fois la plaquette terminée, vous devez faire une interruption de 7 jours. 
C'est pendant cette période que vos règles arriveront. 
 

Comment prend-on la pilule par la suite ?
 
Il faut commencer la deuxième plaquette au huitième jour d'interruption même si les règles ne sont pas terminées. Vous reprenez donc 1 comprimé par jour pendant 21 jours pour arrêter encore 7 jours.
Vous commencez la troisième plaquette au huitième jour et ainsi de suite.
Il est inutile de faire des périodes d'interruption "pour faire une pause ou pour mettre ses ovaires au repos". 
De telles idées constituent des aberrations, c'est même le meilleur moyen pour tomber enceinte. 
 

Qui prescrit la pilule ? 

Tous les médecins peuvent prescrire la pilule, mais ce rôle est plutôt celui des généralistes et des gynécologues.
On peut consulter un médecin à l'hôpital, en cabinet ou dans un centre de planning familial (pilule et consultation gratuites). 

 
Que faire en cas d'oubli ? 

Si vous oubliez un comprimé, il faut le prendre au moment ou l'on s'en rend compte et prendre le comprimé du jour normal. 
Par exemple, je me rends compte à 8 heures que j'ai oublié mon comprimé de 20 heures de la veille. 
Je le prends donc à 8 heures et je prends mon comprimé normal à 20 heures.
Le délai maximum de sécurité est de 12 heures pour la plupart des pilules. 
Attention! Pour les pilules micro-dosées ce délai n'est que de 3 heures! Au delà, vous devez considérer que vous n'êtes plus protégée et donc utiliser un autre moyen de contraception jusqu'aux prochaines règles.
Si vous oubliez deux comprimés de suite, vous devez continuer votre plaquette jusqu'au bout et utiliser un autre moyen de contraception jusqu'à l'arrivée des règles. 
Si vous avez un rapport sur les deux jours d'oubli, vous pouvez utiliser la pilule du lendemain. 
 

Que faire si vous saignez en dehors de la période d'interruption ? 

Si le saignement survient au cours des premiers mois d'utilisation et qu'il est peu important, il faut patienter un peu afin que l'utérus s'habitue à la prise hormonale.
Il ne faut pas interrompre la prise de pilule.
Si les saignements persistent, il faut consulter votre médecin afin de changer de pilule.
Si le saignement survient après plusieurs mois ou années d'utilisation, il est préférable de consulter votre médecin. 
Il peut s'agir d'un effet secondaire du progestatif.


Celle du lendemain


 

Vous avez eu un "accident de préservatif" ou oublié plus d'une pilule dans les jours qui suivent un rapport ?
Surtout ne pas rester les bras croisés, n'attendez pas.
Il est en effet possible de réduire fortement les risques de grossesse non désirée en ayant recours à une contraception d'urgence, en utilisant la "pilule du lendemain". 
 
 
 
A savoir : 

L'utilisation de la contraception d'urgence doit rester occasionnelle. 

Elle ne permet pas d'éviter une grossesse dans tous les cas et ne peut remplacer la prise d'une contraception régulière associée à un suivi médical. 

La pilule du lendemain ne protège pas contre le risque de transmission des IST (Infections sexuellement transmissibles) notamment le SIDA et l'hépatite B.
Seule l'utilisation du préservatif vous apporte une protection contre les IST. 

 

Quand et comment utiliser ces pilules ? 

Il faut avoir recours à ces traitements le plus tôt possible, et au plus tard trois jours après un rapport non ou mal protégé.
Ils sont efficaces dans environ 75 % des cas, d'autant plus que les pilules sont prises précocement. 
 



A qui s'adresser ? 

Vous pouvez obtenir le NorLevo® sans ordonnance dans toutes les pharmacies.
Pour celles qui veulent un avis médical, il faut très rapidement prendre contact avec un médecin généraliste ou un gynécologue, dans un cabinet ou dans un centre de planification familiale, un centre d'IVG ou un service de gynécologie. 
Cette consultation d'urgence peut être l'occasion de faire le point sur la contraception ultérieure. 


En cas de doutes n'hésitez pas à faire un teste de dépistage, et / ou contacter une personne de votre entourage, professionnel, association ... pour en parler.